La bio ne sera pas revue au rabais.

Finalement après de longs mois de négociation, la commission européenne a tranché, la bio ne sera pas modifiée en profondeur comme cela était souhaité par certains pays européens. Au bout de ces négociations peu de changements et la satisfaction « modérée » des agriculteurs bio français :

Les pesticides : La révision des seuils de contamination aux pesticides n’a pas été mise en place. Les substances non-autorisées en culture Bio sont donc toujours exclues.

La culture hors-sol : La culture hors-sol et l’hydroponie, culture en eau répandue dans les pays du nord de l’Europe et décriée par les agriculteurs Bio français, qui revendiquent le lien au sol en agriculture Biologique, continuera à être autorisée pour les pays qui bénéficient déjà d’une dérogation.

Les contrôles : Ils seront réalisés au moins une fois par an chez tous les acteurs de la Bio de l’agriculteur jusqu’au distributeur final. Si aucune fraude n’est constatée dans les trois ans, les contrôles pourront être espacés tous les deux ans.

Les importations : Les mesures d’importation des produits hors UE vont être renforcées et devront respecter la réglementation bio européenne.

Des mesures qui vont de le sens des valeurs que nous soutenons chez Bio Culture pour une Agriculture Biologique durable, contrôlée et certifiée, respectueuse de la terre et de l’environnement. Notre engagement depuis près de 10 ans est au cœur de notre combat pour le respect de la terre et la protection de nos nappes phréatiques, de notre héritage et de notre santé.

 

Le Daikon

Le Daïkon (ou radis japonais) est un légume racine cultivé en abondance au Japon. Très apprécié dans la cuisine asiatique pour sa saveur et son croquant, il n’a rien à voir avec nos petits radis roses ni avec le radis noir. Son gout est moins prononcé et moins piquant.

Il se conserve facilement une semaine au frigo à condition de l’emballer pour éviter qu’il ne sèche ou se ramollisse.

Besoin de quelques idées par préparer vos radis Daikon ?

Il se consomme aussi bien cru, mariné, en saumure ou cuit glacés comme les navets ou encore en friture. Ses feuilles sont également comestibles et se préparent comme du chou ou des épinards.

Envie de le consommer cru, préparez-le :

  • A la croque en sel
  • En bâtonnets pour l’apéritif avec une sauce au yaourt et au citron
  • En rondelles ou râpé dans un sandwiche, une salade avec d’autres légumes crus
  • Mariné dans une sauce asiatique à base de sauce soja et d’huile de sésame

Pour le manger cuit, essayez-le :

  • Sauté dans un wok avec des carottes, de la courgette, des champignons…
  • Glacé dans un jus d’orange
  • Dans une soupe parfumée au cumin ou à la coriandre
  • En tempura accompagné d’une sauce aigre-douce

 

Retrouvez aussi notre recette de
Salade bicolore au Daikon

daikon-bc-02-01-01